La motte castrale

Vue de la motte d'Ochtezeele avec ses fossés en eau à l'occasion d'une crue de la Peene Becque (en arrière-plan, l'église qui fut probablement construite à l'emplacement de la première chapelle seigneuriale)
Vue de la motte d'Ochtezeele avec ses fossés en eau à l'occasion d'une crue de la Peene Becque (en arrière-plan, l'église qui fut probablement construite à l'emplacement de la première chapelle seigneuriale)

 

 

La motte castrale se situe dans une pâture qui longe la rive droite de la Peene Becque, à 200 mètres de l'église.

La motte, de forme tronconique, présente 55m de diamètre à la base, 25 au sommet et s'élève à 6 m de hauteur (d'après les relevés topographiques de Guy Lefranc - 1975).

La basse-cour a été en partie détruite lors de la construction de la ligne SNCF au milieu du XIXème siècle.

 

Jean-Paul Couché

 

 

Les mottes castrales préfigurent les châteaux du Moyen Âge. Du IXe au XIIIe siècle, les seigneurs érigent une tour, souvent en bois, sur une motte conique ou tronconique de terre artificielle entourée d'un fossé et protégée par une palissade. Un pont amovible en bois en permettait l'accès. Au pied de cette motte, se situe la basse-cour, elle même protégée par un fossé et une palissade. La tour qui servait de poste de guet, abritait également les appartements du seigneur mais aussi le cellier à provisions en cas d'attaques. Dans la basse-cour se trouvaient les bâtiments agricoles (granges, écuries, forges...) ainsi que les habitations des paysans.

 

Ce type de château primitif assurait la protection du seigneur et de ses gens, mais résistait difficilement aux attaques incendiaires. Les mottes encore visibles aujourd'hui sont les fragiles et précieux témoignages de ce passé millénaire.

Panneau bilingue apposé par l'association AHPO à proximité du site
Panneau bilingue apposé par l'association AHPO à proximité du site

Journée d'étude du 16 mars 2002 sur les mottes castrales.

A l'initiative du Collectif Nature et Patrimoine du Houtland, une journée d'étude sur les mottes castrales s'est tenue le 16 mars 2002 dans la salle polyvalente d'Ochtezeele.

La motte de notre commune a servi de référence pour les interventions.

Les actes de cette journée ont été publiés dans le tome 60 des annales du Comité Flamand de France.

 

Jean-Paul Couché

 

Relevé de la Motte d'Ochtezeele établi par le Géomètre Guy Lefranc et publié dans son ouvrage "Atlas Archéologique n°1" édité par l'APAR en 1976
Relevé de la Motte d'Ochtezeele établi par le Géomètre Guy Lefranc et publié dans son ouvrage "Atlas Archéologique n°1" édité par l'APAR en 1976

Agenda 2017:

Samedi 1er Avril 2017

à 10h30 salle des fêtes d'Ochtezeele:

Assemblée Générale de l'association

Samedi 29 Avril 2017

à 20h à l'Eglise d'Ochtezeele: Concert d'Orgue et Chants: "Musique et poétique"